la communication et le rôle des paroisses.

  • armelle
    armelle

    le 16/05/2020 à 19:36

    je communique au modérateur de ce forum un bug dans mon message ....la dernière phrase était au départ la première que j'ai corrigée en me relisant...
  • milfil
    milfil

    le 18/05/2020 à 22:53

    C'est vrai Armelle,
    que l'on communique tout le temps même après notre mort ?Quand je parlais de communication "réussie"je voulais dire une communication qui a atteint son but et ce ,de part et d'autre c'est à dire que l'on a trouvé le moyen, la manière, le langage , adéquat, pour s'aimer les uns les autres à la façon du Christ.Et le premier signe d'une bonne communication c'est que cela nous rend heureux.
    je vais réfléchir à donner quelques expériences.( souvent c'est simplement répondre à un besoin.)
    A bientôt.
  • milfil
    milfil

    le 05/06/2020 à 00:22

    Merci pour l'envoi de L'EPIR : Ensemble pastoral de l’île de Ré ?
    Je cogite pour répondre en vérité
    A bientôt.
  • armelle
    armelle

    le 06/06/2020 à 18:45

    Comme un grand nombre de paroissiens de l'île de Ré j'ai trouvé dans ma boite mail un message de l'ensemble pastoral ( ?) nous proposant de réagir sur un prototype de recto verso intitulé EPIR NEWS juin 2020.
    Ma première réaction : qui est l'auteur de ce courrier sans aucune signature ? Peut-être y a t-il plusieurs auteurs d'ailleurs puisqu'il est dit dans ce courrier "nous attendons vos réactions"...Nous, c'est qui ?
    C'est pourquoi, ne sachant pas à qui répondre pour commenter ce recto verso, j'ai choisi de le faire sur ce forum qui me parait moins anonyme...est-ce le résultat de cette étrange période que nous vivons actuellement où tout le monde doit s'avancer "masqué" ? Personnellement, ce n'est pas ma manière d'agir, je préfère le grand jour à l'ombre. Cela dit, même si je n'ai pas apprécié la méthode sans aucune concertation préalable, je ne vais pas me dérober pour autant :
    QUID de l'équipe de communication qui avait démarré quelque temps après la journée paroissiale d'octobre, et s'est dissoute brusquement après 3 réunions seulement, à la suite du désistement de son responsable pour une raison qui nous échappe encore...?
    Plusieurs idées avaient pourtant commencé à germer pour améliorer la communication de notre communauté inter-paroissiale. Il était question, entre autres, de remplacer le journal paroissial par un autre support plus adapté et plus centré sur le concret des événements paroissiaux dans nos villages. C'est pourquoi ce prototype me parait intéressant comme formule, malgré ses imperfections, ses fautes et aussi ses maladresses ...à 80 ans dehors pour chanter...et à 78 ans ça va encore ? Difficile à entendre pour beaucoup de têtes grises qui sont majoritaires dans nos églises...
    EPIR...? Vous trouvez que ça sonne bien aux oreilles ..? ce titre rejoint l'immense cortège actuel de toutes ces abréviations qu'il faut décortiquer pour en comprendre le sens...CPAM caisse primaire d'assurance maladie par exemple. ( mais celle-là on la connait bien à nos âges..)
    Je termine en exprimant ma désolation sincère devant les difficultés évidentes à réussir un début de communication "réussie"( comme le disait milfil dans un message plus haut) c'est-à-dire une communication qui est un vrai dialogue en vérité et qui fait qu'on en ressort "heureux" !
    Je réitère ma proposition de lire de toute urgence et peut-être de pouvoir en dégager le meilleur par une réflexion commune :
    "UNE AUTRE EGLISE EST POSSIBLE"
    20 Propositions pour sortir de la crise catholique
    de Laurent GRZYBOWSKI
    et Anne GUILLARD
    Editions TempsPrésent

    En ce qui concerne ce forum, si son avenir est menacé car peu utilisé , peut-être faut il réfléchir sur la manière de le rendre plus attirant (un bandeau en haut de page se déroulant systématiquement à l'ouverture du site) sinon comment parler de communication avec le désir de faire une communauté vivante et accueillante ?
  • milfil
    milfil

    le 08/06/2020 à 17:50

    Moi , j'ai écrit comme demandé , à l'ensemble pastoral de l’île de ré et c'est l’équipe du Webqui m'a répondu.J'avoue que je cafouille pour savoir qui est qui!
    Il me parait très intéressant de regarder sur internet la communication à l'Eglise Sainte Pauline du Vésinet et de s'en inspirer .
    Et je reviens avec insistance sur la qualité première de communication en paroisse :[b] la bienveillance[/b] le saint Esprit nous sera donné en surcroit.
    Merci à Armelle d'avoir récapitulé les essais et débuts de communication proposés dans nos 10 paroisses.

    Depuis le Bois Plage
  • Jicebe
    Jicebe

    le 09/06/2020 à 09:15

    Armelle a raison et tord à la fois. J'ai suscité l'édition d'une maquette de bulletin de liaison qui provisoirement pourrait servir de relai avant que la commission communication dont vous parlez ait rendu ses conclusions. Le problème de ceux qui attendaient un nouvel outil de communication après l'arrêt "des baleines à Chauveau" c'est qu' en 7 mois rien n'émergeait des réunions de la dite commission. Donc plutôt que discuter sans fin de l'orientation , de la diffusion, de la ligne éditoriale... Nous avons pris l'option de lancer une maquette et un nom provocateur Ensemble Pastoral de l'Ile de Ré(EPIR news) destiné à faire réagir et… ça marche, puisque nous avons reçu une majorité de messages positifs et quelques négatifs qui tiennent essentiellement à l' anonymat et à la non accréditation des auteurs qui auraient du faire partie ou faire référence à la défunte commission. Par ailleurs comme je souhaite qu'il y ait au moins une blague par semaine je vois que l'humour de la petite annonce n'a pas été compris par les têtes blanches!. Nous souhaitons en effet qu'il y ait un maximum de rubriques variées concrètes sur la vie et les échos des activités des chrétiens et autres rétais.
    Notre pape François a dit qu'après cette période bizarre de pandémie, l' Eglise et les paroisses devaient repartir dans une dynamique nouvelle. Allons y laissons nous porter par un vent nouveau sans trop récriminer sur un passé immobile ou bloqué
    jicebe
  • milfil
    milfil
  • milfil
    milfil

    le 10/06/2020 à 08:02

    Même après avoir laissé passer la nuit, je ne partage pas l"avis de Jicebe. Je reste convaincue que la provocation
    est un très mauvais outil pour obtenir une communication saine.

    Depuis le bois Plage
  • armelle
    armelle

    le 10/06/2020 à 16:15

    Je prends la suite de Milfil, après avoir, moi aussi, préféré laisser passer une nuit avant de répondre à Jicebe.
    Merci à lui d'avoir choisi de sortir du bois pour nous informer de son implication dans la réalisation du prototype de l'EPIR. Cependant, à l'évidence il n'est pas seul, car il est amusant d'observer en lisant son message, qu'il passe du "je" au "nous", allègrement. Cela nous confirme, s'il en était besoin, qu'une autre personne restée dans l'ombre est également l'auteur de ce recto verso. C'est très important de le souligner car cela permet aux paroissiens que nous sommes, et qui se posent plein de questions sur les décisions prises sans concertation aucune, de comprendre comment fonctionne "l'ensemble pastoral".
    Mais je reviens sur la commission communication dont j'ai fait partie pour en refaire une relecture "juste" :
    -Octobre 2019 : grande journée paroissiale pour réfléchir sur le thème de "la communication", animée par la responsable de l'équipe volontaire chargée de travailler avec elle, soit une dizaine de candidats inscrits.
    -Décembre 2019 : 1ère réunion. D'emblée il est question de remplacer le journal "des Baleines à Chauveau"par un autre support plus concret et centré sur la vie des clochers de nos villages, et aussi de trouver quelques idées nouvelles pour mieux communiquer. Une suggestion d'un livret papier, un guide paroissial, comme il en existe dans la plupart des paroisses parisiennes ou ailleurs,
    permettant aux nouveaux arrivants par exemple, ou ceux qui ne vont pas sur le site régulièrement, de trouver toutes les informations de ce qui existe sur l'île comme mouvements, propositions de sacrements etc..avec les coordonnées des responsables, ce qui évite de passer systématiquement par le secrétariat . L'idée est retenue et la réalisation a commencé.
    -Janvier 2020 : 2ème réunion : On reparle du problème d'un recto verso, ou d'un quatre pages, ou d'un petit journal, pour remplacer celui qui disparaît. Plein de documentations glanées ici ou là dans les autres paroisses circulent pour s'arrêter finalement , dans un premier temps, sur un recto verso mensuel. D'autre part le guide paroissial déjà un peu élaboré circule pour avis général favorable.
    - Février 2020 : 3ème réunion : Changement brutal d'orientation. Notre responsable nous apporte "un Plan de communication en Eglise" de 8 pages, avec questionnaires à la clé, sur l'état des lieux, les objectifs, les axes, etc...bref, on repart à zéro. Très beau projet, très ambitieux, très dense, s'adressant davantage aux grandes paroisses parisiennes et non à une petite paroisse comme la nôtre. Mais on s'y met, on planche pour répondre aux questions, et la suite à la prochaine réunion car il y a 6 étapes à suivre..
    -Mars 2020 : 4ème réunion : ( je suis absente et retranscris ici ce qu'on m'a rapporté)
    L'équipe continue à répondre aux questions et certains rendent à la fin de la réunion leur questionnaire à la responsable qui demande aux autres de lui envoyer le leur pour qu'elle puisse en faire une synthèse.
    Puis CONFINEMENT donc arrêt et préoccupations différentes...
    Un mail de notre responsable arrive sur nos boites mail avec une synthèse partielle, faute de questionnaires reçus, avec demande de commentaires et au besoin de critiques pour qu'elle puisse les prendre en compte. Deux commentaires positifs et une réponse de sa part nous annonçant sa décision de se retirer....pourquoi ? trop nuls peut-être.. Bref, commission défunte comme le dit gentiment Jicebe.
    Mais voilà que l'EPIR fait son apparition suscitée par Jicebe....? On reste "scotchés" ! Rien n'avait émergé de cette commission communication en 7 mois qui ne savait que blablater sans rien faire finalement..Désagréable à entendre, d'autant qu'un des auteurs (ou une..) de l'EPIR faisait partie de cette commission... Mais bon, c'est mieux de passer au-dessus des autres et de tout faire soi-même..Sans doute ça va plus vite ! peu importe le respect et la délicatesse...C'est ça la collégialité dont nous parle le Pape François que nous cite Jicebe ? j'ai plutôt envie de dire qu'on est en plein cléricalisme qu'il dénonce régulièrement. Le cléricalisme laïc , ça existe aussi !
    Pour conclure, je soumets en souriant (car là, j'en ai besoin..) un titre moins "provocateur" pour l'EPIR (on avait bien compris qu'il s'agissait de l'ensemble pastoral de l'île de Ré..) et peut-être plus doux aux oreilles :
    "De clocher en clocher à Ré" c'est plus joli non ?
  • Jicebe
    Jicebe

    le 10/06/2020 à 17:49

    voila un nom qui est joli , enfin une proposition constructive qui passe sur les états d'âme. Désolé je ne suis pas un assez bon chrétien pour être "un laîc clérical" et j'ai souvent admiré les pensées et prières de milvil étant incapable de cela.
    pour conclure "pourquoi faut il que ceux qui agissent doivent sans cesse rendre des comptes alors qu'on ne demande rien aux autres"
    edg Hoover

Pages : 1 2 3 4

Répondre à ce message

Vous n'êtes pas autorisé à poster un message sur le forum.