Ensemble Pastoral de l'île de Ré

Bienvenue sur le site de l'ensemble pastoral de l’île de Ré.

Dimanche 25 juin 2017

Douzième dimanche du temps ordinaire
Couleur liturgique : vert
 

Première lecture : Livre du prophète Jérémie 20,10-13

Psaume 68
«Dans ton grand amour, Dieu, Réponds-moi !»

Deuxième lecture :   Lettre de Paul aux Romains 5, 12-15

Évangile : Matthieu 10, 36-33
«Ne craignez pas ceux qui tuent le corps»

« Ne craignez pas… Soyez sans crainte »
Quand Matthieu écrit ce texte et rapporte les paroles de Jésus, nous sommes aux alentours de l’année 80. Jésus est mort et  ressuscité depuis 50 ans. Les communautés se sont multipliées. Étienne est mort, Jacques a été décapité, Pierre et Paul ont été arrêtés, mis en prison, fouettés puis relâchés.  Le Judaïsme renaissant a exclu les chrétiens des synagogues.  Aujourd’hui encore les chrétiens sont persécutés. Aujourd’hui encore réentendons cette invitation : « ne craignez pas. »
 Pour cela entrons dans l’intimité de Jésus, pour venir à la liberté de la vérité.

Entrer dans l’intimité du Christ Jésus.
Le baptême nous fait vivre cette intimité avec le Christ. Dans un livre récent, regroupant des textes inédit de Maurice ZUNDEL (prêtre Suisse) il est écrit : «  Je ne crois pas en Dieu,  je le vis. » Saint Paul le dira, « Ce n'est plus moi qui vit, mais c'est le Christ qui vit en moi » (Galate 15 v.20). Au plus intime de nous-même la présence de Jésus ressuscité fait vivre cet infini de Dieu. Il déploie en nous et au cœur de notre humanité cette vie cachée qui ne demande qu’à s’épanouir dans une relation d’amour.
Entrons par notre baptême dans cette dynamique de l’amour pour venir à la vérité.

Venir à la vérité.
Devant les persécutions  encore aujourd’hui, dans bien des endroits du monde, nous sommes mis en demeure de dire et de proclamer ce qui nous fait vivre. « Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux. » nous dit l’Évangile.  Venir à la vérité, c’est dire que ce qui est caché sera dévoilé. Notre vie est un appel à vivre cette vérité.  Nous la vivons avec Jésus qui nous a dit : « je suis le chemin, la vérité et la vie. »
Par notre baptême qui nous fait entrer dans la communauté nous rendons visible le Don de Dieu qui nous rend libre.

Vivre la liberté des enfants de Dieu.
« La Vérité vous rendra libre »  dit Jésus. La liberté c’est le fruit de l’amour reçu, donné et partagé. Saint Paul nous le dira aussi,  1 Corinthiens 6, 12 : « Tout m'est permis, mais tout n'est pas utile; tout m'est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. » Oui tout est possible, mais tout ne fait pas grandir la vie de Dieu qui est en nous. Le baptême et les autres sacrements reçus, libèrent en nous ces forces de vie et d’amour.
Comme la fleur s’épanouit au printemps et sous le soleil, vivons ce printemps de Dieu pour que s’épanouisse en nous la Vie du ressuscité.

Je vous ai déjà parlé d’un livre de Timothy RADCLIFFE, que j’ai lu récemment et qui m’a marqué: « Au bord du mystère, croire en temps d’incertitude. » Dans une parole libre cet ancien prieur des dominicains, nous invite à vivre la foi chrétienne dans la joie et l'amour sous le regard de Dieu, au-delà de la morale, des dogmes et des rites qui enferment l'Église. Je vous le conseille. Il bouscule, mais il nous fait naître et renaître à la joie de vivre et à la joie de croire.

                               
                               Père Michel COTTEREAU
                                Curé de l'ensemble pastoral

__________________________________________________________________________

PROFESSION DE FOI

11 JUIN 2017

SAINT-MARTIN DE RÉ


 

SECOURS CATHOLIQUE - Faire un don
 



 Vatican



La web série habitée
par Laudato si'