Site de l'ensemble pastoral de l’île de Ré.
Diocèse de La Rochelle et Saintes



Dimanche 11 avril 2021
Dimanche de la Divine Miséricorde
Couleur liturgique : Blanc

1ère lecture :   Livre des actes des apôtres 4 32-35

Psaume 117      
" Rendez grâce au Seigneur : il est bon !
Éternel est son amour !
"

2ème lecture : 1ère lettre de Jean 5, 1-6

Évangile : Jean 20, 19-31

 

 

Homélie du Jeudi Saint

Cot1 1

      

  Père Michel COTTEREAU
        Curé de l'ensemble Pastoral


HOMÉLIE
 

         du dimanche de la Divine Miséricorde

 

« Huit jours plus tard… ! »

Huit, saut erreur, c’est 7+1. Il y a les 7 jours de la création. Si le huitième jour est le jour de Thomas, c’est aussi le nôtre, de ceux qui croient sans avoir vu. C’est aussi l’ouverture du temps des hommes et celui aussi de Dieu dans la création qui continue et qui nous est confiée ; c‘est la maison commune !
Une question peut surgir : « mais comment se fait-il que les disciples aient du mal à le reconnaitre ? » il est différent et c’est le même ! Il faut ici avoir recours à une analyse d’un théologien (CARD. HANS URS VON BALTHASAR) « Ce n’est pas seulement la liberté qu’a le ressuscité de s’offrir quand et comme il veut, mais aussi la liberté laissée à l’homme de réagir comme il veut. »
Le Seigneur ne s’impose pas aux disciples, il ne s’impose pas à nous. Vivre le temps de Pâques, vivre le huitième jour c’est accueillir cette Présence qui se révèle à nous dans la fraction du Pain comme au soir dans l’auberge d’Emmaüs.
Avec Thomas, frères et sœur, Jésus nous invite à tendre la main.

La main de Dieu .           
« Même si les femmes oubliaient leurs enfants, Moi, je ne t’oublierai pas. Vois ; je t‘ai gravée sur les paumes de mes mains… » nous dit Dieu en Isaïe 49, 15-16. Nous pouvons faire beaucoup de choses avec nos mains, mais c’est dans les mains du Père que Jésus remet son Esprit. C’est entre les mains de Dieu dans la prière des complies le soir que nous nous remettons dans la confiance au Seigneur. « Dieu comble son bien aimé quand il dort » nous dit le Psaume 126(127).  
En ce Dimanche de la Divine Miséricorde abandons-nous entre les mains de Dieu.

La main de Jésus.           
C’est toute l’approche des malades, des infirmes. C’est la main qui se tend vers la belle-mère de Simon. C’est la main qui se tend vers la jeune fille : « Talitha Coum ». Il l’a prise par la main et la fit se lever. C’est la main qui se tend vers Pierre qui s’enfonçait dans les eaux car il avait peur. En allant vers Jésus, avec Jésus, laissons-nous saisir par le Christ. Il ne cesse de tendre la main vers notre  humanité, malade, blessée, ou dans l’angoisse et la Peur.  
Le chrétien est celui qui sait tendre les mains pour recevoir la grâce de Dieu et la partager.  

Notre main.
Vous connaissez surement le tableau du Caravage sur l’apparition de Jésus à Thomas et comment Jésus invite Thomas à avancer le doigt dans la plaie de son côté. En 2012-2013 le pape Benoît XVI ouvrait une année de la Foi. C’était ce passage d’Évangile et ce tableau qui ont illustré cette année là. Si Jésus invite Thomas à tendre sa main vers les marques de ses blessures, c’est pour qu’à notre tour nous sachions nous aussi faire acte de miséricorde vers une humanité blessée. Tendre la main vers les « blessés de la vie « selon l’expression de Jean-Paul II.
Par la même nous vivrons une béatitude, « Heureux les miséricordieux, ils obtiendront miséricorde. »

Il y a quelques jours en discutant avec un jeune saunier, lui demandant comment avançait la préparation de son marais, il me montrait ses mains marquées par le travail. J’ai toujours été marqué par ces mains marquées pas le travail et qui se tendent pour recevoir le corps de Jésus. Arrêtons-nous, en ce dimanche de la Divine Miséricorde sur la main de Dieu, la main de Jésus et notre main. Car « La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours. » nous dit le Pape François. Ouvrons nos yeux pour mieux voir, notre cœur pour mieux aimer et nos mains pour mieux partager.
Laissons-nous saisir par le Christ c’est lui notre avenir, il est vivant ressuscité, Amen, Alléluia.

 

Merci de soutenir la mission de l'Église



Pour la vie de l'Église


 


 

SECOURS CATHOLIQUE - Faire un don
 

 


 

Vatican news


Vous désirez offrir une ou plusieurs messes pour une intention particulière.

L'ensemble pastoral met à votre disposition le document ci-dessous.

N'hésitez pas à le télécharger et à l'utiliser.

Offrande de messeOffrande de messe

 

 


Je participe à la quête en ligne
Pour cela cliquez sur moi !