Bienvenue sur le site de l'ensemble pastoral de l’île de Ré.

Bienvenue sur le site de l'ensemble pastoral de l’île de Ré.

Dimanche 16 décembre 2018

3ème dimanche de l'Avent
Couleur liturgique : violet
 

Première lecture :   Livre de Sophonie 3, 14-18a

Psaume : Cantique Is 12, 2-3 4bcde, 5-6
«Jubile, crie de joie, car il est grand au milieu de toi,
le Saint d'Israël
»


Deuxième lecture :  Lettre de Paul aux Philippiens 4, 4-7

Évangile : Luc 3, 10-18

 

« Gaudéte in Domino semper »  Soyez dans la joie du Seigneur.

09 Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.

10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.

11 Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

12 Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

13 Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

14 Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.
(Saint Jean 15,09-14)

J’ai choisis de vous lire cette longue citation biblique, en ce jour, car ce que nous célébrons aujourd’hui,  pour bien nous préparer à célébrer la naissance de Jésus, c’est « la Joie » don de Dieu. Comment parler de la joie ?
Sans vouloir me mettre au centre c’est en partant de ma vie de prêtre que je vous parlerai de la joie.

La joie d’accueillir une relation privilégiée avec Jésus.
Dans la première lecture, il nous est dit : « Le Seigneur est en toi…Il aura en toi sa joie et son allégresse. » Lorsque la décision d’entrer au séminaire a été prise, je me souviens d’une réaction d’un de mes collègues de travail. Il me disait me voir en paix et tout à fait épanoui. C’était le cas. Il vous est surement arrivé de vivre une pareille étape de vie lors d’un mariage, ou de la naissance d’un enfant. Cette joie est aussi une sérénité, une paix intérieure. Cette joie c’est la présence de Jésus en nous.

La joie de porter cette relation au cœur d’une humanité en quête de sens.
Notre monde est soumis au temps qui passe. La vie n’est pas un  long fleuve tranquille. Ma vie fut jalonnée comme beaucoup par des épreuves, des deuils. Il y a des situations, des épreuves que nous emmenons jusqu’à notre dernier souffle. Mais il y a aussi toutes ces questions d’incompréhension. Quelqu’un me faisait remarquer ces jours-ci que le curé devrait manifester son intérêt à ses paroissiens. J’accepte la remarque bien-sûr, mais elle m’étonne car la communauté reste ma priorité. Nul n’est parfait et nous avons, et moi avec vous, à grandir les uns avec les autres, les uns par les autres.

La joie de vivre cette relation au Christ en devenant compagnon d’humanité.
 Je le redisais ces jours-ci à un couple que je prépare au mariage. Prêtre, nous sommes témoins de l’action de Dieu au cœur de l’humanité. Cela passe bien-sûr par les sacrements, mais aussi chaque jour par des rencontres diverses. Cela passe aussi par la mission que nous donne l’Évêque qui parfois peut bien nous surprendre comme bousculer certains chrétiens « bien pensants. » La deuxième lecture nous invite à n’être inquiets de rien. Il n’y a pas de joie sans paix intérieure. Cette paix est fruit de l’Esprit Saint que nous demandons.

Alors que devons-nous faire disent ceux qui écoutent l’annonce du Baptiste ? Que devons-nous faire nous aujourd’hui ?  Nous sommes renvoyés à notre propre vie, à notre propre liberté d’enfant de Dieu. Osons renaitre encore aujourd’hui avec le Christ Jésus.
Que notre vie devienne une nativité comme il y a plus de 2000 ans à Bethléem. 
 

Père Michel Cottereau
Curé de l'ensemble pastoral

 


 

SECOURS CATHOLIQUE - Faire un don
 



 Vatican

Vous désirez offrir une ou plusieurs messes pour une intention particulière.

L'ensemble pastoral met à votre disposition le document ci-dessous.

N'hésitez pas à le télécharger et à l'utiliser.

Offrande de messeOffrande de messe