Bienvenue sur le site de l'ensemble pastoral de l’île de Ré.

Diocèse de La Rochelle et Saintes

 

 

Vous êtes invités à prendre connaissance de l'émission sur la laïcité et la liberté d'exprssion en cliquant sur la photo =>


Dimanche 25 octobre 2020
30ème dimanche du Temps Ordinaire

Couleur liturgique : Vert

1ère lecture : Livre de l'Exode 22, 20-26

Psaume 17
" Je t'aime, Seigneur, ma force !"

2ème lecture :  Lettre de Paul aux Thessaloniciens 1, 5c-10

Évangile :Matthieu 22, 34-40


Cot1 1 Homélie du Père COTTEREAU
Curé de l'île de Ré
30ème dimanche du Temps Ordinaire



“Dans la loi, quel est le grand commandement ?”

 La question méritait d’être posée car, dans le livre de la Loi, il y en a 613. 

Que va répondre Jésus à cette question : « Quel est le précepte principal ? Quel est le plus important de tous les commandements ? » Comme souvent, Jésus bouscule la réponse. Pour lui, il n'y a pas le grand commandement. Il va en citer deux et les souder ensemble : ici, 2=1 ! Avant d'écouter Jésus, prenons la peine de répondre personnellement à ces questions : « quelle est ma priorité ? Quelle est ma première valeur ? » Et puis, demandons-nous ce que répondrait le citoyen moyen ? Il y a gros à parier que beaucoup répondrait du côté de la solidarité, de l'amour du prochain. Mais ce n'est pas toute la réponse de Jésus.
Écoutons-la intégralement.

Jésus n'a pas eu à réfléchir.
Sa réponse a fusé de ce qu'il vit, à tout moment. Il est l'homme totalement et spontanément tourné vers Dieu, décentré de soi-même et centré sur l'Autre. Il est le Fils par excellence. « Ma nourriture est de faire la volonté de Celui qui m'a envoyé ». Oui, le premier, le grand amour de Jésus, c'est Dieu, son Père ! Une attitude d'amour envers Dieu n'est pas opposée à l'homme. L'amour de Dieu engage déjà tout notre être : « cœur, âme et esprit. » Jésus a vécu cet amour en remettant sa vie entre les mains de Dieu, jusqu'à la croix. Parce que Dieu a un tel respect pour l'homme, qu'il s'est fait l'un de nous. Car Dieu est Père de tous les hommes, sans distinction de race, de croyance ou d'appartenance. Dans sa mort sur la croix, le Christ a embrassé toute l'humanité, et désormais tout homme, quel qu'il soit, est de la chair et du sang du Christ. Tout être humain est ainsi notre propre chair : « Si tu partages le pain que Dieu te donne avec celui qui est ta propre chair… »

Aimer Dieu et son prochain c’est tout un, comme les deux cotés d’une pièce.
Tout au long de l’histoire du peuple de Dieu, l’amour a été dit, médité, proclamé. Le livre du Cantique des Cantiques ne cesse de le chanter et trouve écho dans certaines célébrations de mariage. Saint Paul l’a bien exprimé dans la première lettre aux Corinthiens au chapitre 13. Vous voulez aimer, vous êtes aimé. Vous êtes en difficulté de relation ? Vous voulez grandir dans l’Amour de votre prochain et dans l’Amour de Dieu, le découvrir si ce n’est déjà fait ?
 Alors pas d’hésitation, lisez, méditez, partagez avec votre compagnon ou votre compagne de Vie ce beau texte. Cela pourra même être une bonne préparation pour la confession (ou le sacrement de la réconciliation.)

Mais aujourd’hui encore l’Amour est au centre de la vie des hommes et des femmes.
De Thérèse de Lisieux (au cœur de l’Église, ma Mère, je serai l’Amour), en passant par Jean FERAT (Aimer à perdre la raison) et Jacques BREL (Tant qu’on a que l’Amour), l’Amour est prié, chanté, célébré. Aujourd’hui encore, c’est le fil conducteur de la dernière encyclique du pape François. Je vous invite vivement à prendre le temps de la lire. Au numéro 92 : « la teneur spirituelle d’une vie humaine est caractérisée par l’amour qui est somme toute le critère pour la décision définitive concernant la valeur ou la non-valeur d’une vie humaine…le plus grand danger, c’est de ne pas aimer » Au numéro 66 : «la vie n’est pas un temps qui s’écoule, mais un temps de rencontre. » Faisons de nos rencontres des temps de partage, de dialogue et d’amitié. De ces temps pourra naitre le véritable Amour : celui qui vient de Dieu.

Il y a quelques jours, un jeune de 25 ans (bientôt 26) me faisait remarquer que le pape François, c’était comme « un pétard mouillé » ! On a espéré tout au début et depuis rien. Je lui faisais remarquer que ça ne faisait pas la une des journaux télévisés. Vous militez à « Greenpeace » avez-vous lu l’encyclique « Loué sois-tu » (ou laudato si). Cela a fait quand même écho dans les milieux écologistes. Vous aimez ou vous voulez vivre l’Amour ? Allez lire « la joie de l’amour ». Tout est une question de communication et là, l’Église a besoin de tous. Des chemins s’ouvrent (voyez la dernière déclaration sur les couples de même sexe) et comme le dit le livre de l’Apocalypse : « Voici que je fais toutes choses nouvelles. »

FRATELLI TUTTI : tous frères.

 

Merci de soutenir la mission de l'Église



Pour la vie de l'Église


 


 

SECOURS CATHOLIQUE - Faire un don
 

 


 

Vatican news


Vous désirez offrir une ou plusieurs messes pour une intention particulière.

L'ensemble pastoral met à votre disposition le document ci-dessous.

N'hésitez pas à le télécharger et à l'utiliser.

Offrande de messeOffrande de messe