Ensemble Pastoral de l'île de Ré

Bienvenue sur le site de l'ensemble pastoral de l’île de Ré.

Dimanche 20 août 2017

20ème dimanche du temps ordinaire
Couleur liturgique : vert
 

Première lecture :  Livre du prophète Isaïe 56, 1. 6-7
Psaume 66
«Que les peuples, Dieu, te rendent grâce ; qu'ils te rendent grâce tous ensemble !»

Deuxième lecture :  Lettre de Paul aux Romains 11, 13-15. 29-32

Évangile : Matthieu 15, 21-28


 

« Femme ta foi est grande, que tout se passe pour toi comme tu le veux ».
Nous pouvons être surpris par l’attitude des disciples comme lors de  l’épisode de la multiplication des pains. Nous pouvons être choqués par la réponse de Jésus à cette femme. Ce n’est pas dans ses habitudes. Il faudrait un long développement théologique pour comprendre ce que l’Évangéliste a voulu  nous dire dans cette attitude de Jésus. Je retiendrai, pour nous aujourd’hui, la foi de cette femme.Le mot foi, «ta foi est grande.»
La foi : F- O - I.  Trois lettres pour une vie avec Jésus.

F comme Force : la douce fermeté de l’insistance.
C’est bien l’attitude de cette femme. Nous pourrions dire qu’elle insiste lourdement. Mais ce n’est pas pour elle, c’est pour sa fille. Nous aussi nous crions vers le Seigneur. Nous savons que nous ne pouvons rien sans lui et que sans lui rien n’existe. La foi de cette femme vient de loin. Il y a toute une progression. Elle implore son secours. « Seigneur  viens à mon secours !»  C’est par ces mots que commence chaque office de la liturgie des heures : « Dieu viens à mon aide, Seigneur à notre secours. »

O comme offrande, ouverture.
Ouvrir les bras pour accueillir le don de Dieu, pour accueillir sa présence. C’est ce geste que nous faisons au Notre Père. Cette offrande du pain et du vin qui deviennent ici le corps et le sang du Christ. C’est un admirable échange de notre humanité et de la divinité du Christ, fruit de la terre et du travail de l’Homme, l’Homme personne et communauté.

I comme initiative, invitation.
La femme a osé s’approcher de Jésus. Comme la Samaritaine, cette Cananéenne a osé ce cri vers Jésus. Notre humanité ne cesse de chercher. Les cris sont nombreux  dans notre monde. Nous pouvons les entendre et comme les disciples renvoyer les personnes. Or, Nous sommes le corps du Christ. Comme Jésus nous avons à nous laisser toucher, faire œuvre de miséricorde. Le Chrétien est celui qui ose prendre  l’initiative de l’accueil, de la rencontre, du dialogue et de l’échange.

Derrière ces trois lettres nous pouvons mettre bien des choses, des mots, des expressions. Aujourd’hui encore, notre humanité est blessée, meurtrie par la violence des attentats. Des innocents de tout âge payent le prix fort d’une lutte pour la liberté et le droit d’exister. Ne perdons pas courage. Le monde crie. Mais une question reste : « ceux qui nous entourent auront-ils des miettes ou du Pain pour vivre la vie de Dieu. »


                               Père Michel COTTEREAU
                                Curé de l'ensemble pastoral

__________________________________________________________________________

Pèlerinage du 6 août 2017 à la chapelle Saint Sauveur


 

SECOURS CATHOLIQUE - Faire un don
 



 Vatican

Vous désirez offrir une ou plusieurs messes pour une intention particulière.

L'ensemble pastoral met à votre disposition le document ci-dessous.

N'hésitez pas à le télécharger et à l'utiliser.

Offrande de messeOffrande de messe