Bienvenue sur le site de l'ensemble pastoral de l’île de Ré.

Bienvenue sur le site de l'ensemble pastoral de l’île de Ré.


Assemblée plénière des évêques du 3 au 8 novembre à Lourdes

Discours d'ouverture de Mgr Georges PONTHIER

Discours de clôture de Mgr Georges PONTHIER

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 11 novembre 2018

32ème dimanche du temps ordinaire
Couleur liturgique : vert
 

Première lecture :   Premier livre des Rois 17, 10-16

Psaume 145
« Chante, ô mon ame la louange du Seigneur !»

Deuxième lecture :  Lettre aux Hébreux 9, 24-28
 

Évangile : Marc 12, 38-44

« Elle a mis tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. »

Dans la salle du trésor du Temple de Jérusalem, se jouait, comme ailleurs, la comédie humaine.  jésus appelle ses disciples pour poursuivre leur formation. Il leur fait remarquer les deux petites pièces de monnaie qu’une pauvre veuve vient de déposer dans le trésor et se met à louer cette femme : « elle a mis tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. » Mettons-nous encore à l’école de Jésus.  Avec lui apprenons à regarder, à faire la vérité sur nous-même. À donner et à se donner pour oser la vie.

Avec Jésus apprendre à regarder.
Jésus observait, nullement impressionné, la manière ostentatoire dont les riches mettaient de leur superflu pour soigner leur propre image ! Il appelle ses disciples pour poursuivre leur formation. Il leur fait remarquer les deux petites pièces de monnaie qu’une pauvre veuve vient de déposer dans le trésor et se met à louer cette femme : « elle a mis tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre. » Chez les premiers tout est calculé pour eux-mêmes et leur propre gloire. Chez la veuve, le calcul est depuis longtemps remplacé par la confiance et l’abandon à Dieu.

Avec Jésus apprendre à faire la vérité. 
Jésus a l’art de débusquer nos intentions, nos bonnes et nos mauvaises. Il connaît le cœur de l’homme. Sans cesse, il pose à nos consciences ces questions simples mais si profondes : Que cherches-tu ? Que fais-tu ? Quels calculs se cachent derrière tes actes ? Que fais-tu de ton frère ? Sur qui comptes-tu ? Dans quel but te tournes-tu vers moi ? Laissons résonner dans nos vies ces questions que Jésus nous pose encore aujourd’hui. À la fin de sa vie, lui-même expérimentera la médiocrité des calculs humains : pour gagner trente deniers, Judas le livrera.

Avec Jésus apprendre à se donner.
Voilà qu’en ces jours ou nous célébrons la fin de la première guerre mondiale, nous sommes invités à méditer et à rendre grâce pour le don généreux de tous ces hommes, ces femmes qui ont lutté pour plus de paix et de sérénité dans notre monde. Ils ont payé le prix fort celui de tout donner jusqu’à leur propre vie. La paix n’est pas la « non-guerre » mais l’élan généreux du don de soi pour la Vie.

Aujourd’hui encore nous sommes invités à oser nous détourner des mauvais calculs qui nous centrent sur nous-même et non sur l’essentiel de la mission : le témoignage au Dieu qui aime tout homme et le service généreux de nos frères humains, quels qu’ils soient en commençant par les plus éprouvés.
« Heureux les artisans de paix ils seront appelés fils de Dieu. »

Père Michel Cottereau

Curé de l'ensemble pastoral

---------------------------------------------------------------------------

 


 

SECOURS CATHOLIQUE - Faire un don
 



 Vatican

Vous désirez offrir une ou plusieurs messes pour une intention particulière.

L'ensemble pastoral met à votre disposition le document ci-dessous.

N'hésitez pas à le télécharger et à l'utiliser.

Offrande de messeOffrande de messe