Bienvenue sur le site de l'ensemble pastoral de l’île de Ré.

Bienvenue sur le site de l'ensemble pastoral de l’île de Ré.

Dimanche 20 mai 2018

Fête de la Pentecôte
Anné B - Couleur liturgique : Rouge
 

Première lecture :  Livre des Actes des Apôtres 2, 1-11

Psaume 103
«  Ô Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre !»

Deuxième lecture :  Lettre de Paul aux Galates 5, 1-25

Évangile : Jean 15, 26-27 ; 16, 12-15

En ce jour de Pentecôte, la liturgie place sous nos yeux l’évènement du Cénacle : l’action du feu de l’Esprit Saint descend sur les Apôtres. L’Esprit du Père et du Fils prend possession de toute l’Église rassemblée autour de Marie. Notre liturgie aujourd’hui rend actuel l’évènement célébré. Aujourd’hui l’Esprit Saint nous est donné. Dans l’Église retentit cet appel : « Viens Esprit Saint ! Viens dispensateur des dons, viens lumière des cœurs. »
Accueillons cette lumière, ce feu qui éclaire, qui transforme et qui se transmet sans jamais s’affaiblir.

Le feu qui éclaire et qui guide.
L’image qui me vient naturellement c’est bien sûr, celle du Phare. Les Phares de nos côtes qui guident les bateaux. Même si aujourd’hui les moyens de navigation sont divers et multiples, il reste que le phare et les balises peuvent être bien utiles. Le phare, notre lumière qui guide notre vie, c’est bien le Christ Jésus. Dans les nuits sombres de notre vie, il guide parfois plus surement que la lumière du plein midi. Ce feu intérieur c’est celui de notre foi, de notre confiance dans le Seigneur. Mais qui dit phare dit gardien. Si tous nos phares sont pratiquement tous automatisés, il reste que des personnes veillent sur son fonctionnement et son entretien.
Chrétiens nous sommes ces gardiens d’une flamme qui ne doit jamais s’éteindre.

Le feu transforme, purifie comme l’or dans le creuset.
Si sous l’effet de la température de la flamme, la poterie se solidifie, sous le même effet, la température permet de rendre plus malléables certaines matières. Regardez le souffleur de verre ou plus encore le forgeron. Porté à une certaine température le métal peut être travaillé et prendre forme. Si nous sommes comme l’argile entre les mains d’un potier nous le sommes aussi comme entre les mains du forgeron. Notre vie passe au creuset de la Parole du Seigneur. Cette Parole purifie et oriente notre vie.
Par le feu de l’Esprit Saint notre vie est travaillée comme le métal par le forgeron et donne forme à notre vie. 

Le feu comme une lumière qui se transmet sans jamais faiblir.
L’image qui me vient de suite à l’esprit c’est ce que nous vivons lors de nos veillées Pascales. Le cierge Pascal juste allumé au feu nouveau qui avance le long de l’allée centrale symbole du Christ ressuscité, et cette lumière qui se transmet. La flamme initiale ne faiblie pas mais le partage de la lumière éclaire de façon plus intense l’assemblée des fidèles. C’est tout le défi de notre vie chrétienne, c’est celle de notre beau projet diocésain : des équipes de fraternité en mission.
Dans nos groupes, dans nos équipes, jusque dans nos rassemblements dominicaux laissons jaillir ce feu de l’Esprit pour le communiquer.

Une flamme qui éclaire et guide.
Une flamme qui transforme par sa chaleur.
Une Flamme qui se transmet.
Frères et Sœurs entrons dans cette dynamique du souffle de l’Esprit. Osons la fraternité pour construire en nous et autour de nous « une âme de disciple missionnaire. »

 

Père Michel Cottereau

Curé de l'ensemble pastoral

---------------------------------------------------------------------------------------------


 

SECOURS CATHOLIQUE - Faire un don
 



 Vatican

Vous désirez offrir une ou plusieurs messes pour une intention particulière.

L'ensemble pastoral met à votre disposition le document ci-dessous.

N'hésitez pas à le télécharger et à l'utiliser.

Offrande de messeOffrande de messe